Le sport durable

Des dysfonctionnements sportifs aux solutions alternatives

Le sport, comme toute activité humaine, a des incidences à la fois environnementales, sociales et économiques qui interfèrent avec les enjeux de notre planète

Quelques exemples des défis planétaires déclinés dans le sport
Santé et sécurité : accidents, dopage,…
Réchauffement climatique : production de gaz à effet de serre par des équipements/engins sportifs,…
Economie : coût des déchets d’un golf : rognures de plantes, effluents toilettes, aliments,…
Effets des modes de production : extraction de ressources non renouvelables, production (eau, énergie), distribution (transport), déchets,
Manque d’eau Arrosage des terrains de golfs,…

Le sport durable est, tout d’abord, une réponse à ces enjeux
D’après la définition de Nathalie Durand , le « sport durable » implique l’ensemble des acteurs, « directs et indirects », du sport c’est-à-dire, les entreprises, les associations, les pratiquants, les collectivités territoriales pour décider ensemble d’un développement sportif qui réponde aux exigences de cohésion sociale et aux aspirations de bien-être des sportifs et non sportifs, de préservation des ressources naturelles et génère une économie dans un partage relativement équitable sur un territoire identifié.

Mais le sport durable requiert un compromis préalable
Il est le résultat d’un compromis entre acteurs directs et indirects du sport (environnementaux, sociaux et économiques), entre modèles de développements différents (croissance durable, économie écologique, ), entre scientifiques aux théories divergentes (incidences de l’activité sportive sur notre globe) pour décider ensemble de la qualité de vie, du bien-être de chacun.

Le sport durable est, dès lors, une démarche pour anticiper les risques et repenser un système sportif viable, vivable et équitable.

Quelques exemples de solutions alternatives pour le sport :
Santé et sécurité : micro-nutrition, hygiène de vie, intégrité corporelle
Réchauffement climatique : réquipements sportifs à énergie positive, pratiques sportives « écologiques »,…
Economie de la fonctionnalité : utiliser le compost (déchets golf) pour fertiliser la terre, pour chauffer des bâtiments
Effets des modes de production : faire l’analyse du cycle de vie de ces produits
Manque d’eau : charte de l’eau (FF Golf), diminution de l’arrosage




Popularité 27
618 visiteurs

*Avertissement *Informations légales Contact Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0 Soutenez l’Observatoire Sport et Développement Durable Soutenez l’Observatoire Sport et Développement Durable 2 visiteurs en ce moment Open source web analytics Website Tracking, Statistics and Analytics marqueur eStat'Perso
Voyance