Les JO de Londres sous le signe du développement durable !

Ecouter le compte rendu sur Radioethic

Retrouver le compte rendu en audio sur Radioehic http://www.radioethic.com/les-emiss...

Depuis 2004, l’environnement est le troisième pilier de l’olympisme, juste après le sport et la culture : ainsi le plan « Towards a One Planet 2012 » (conformément au « One Planet living » du WWF)- des Jeux Olympiques d’été de Londres, du 27 juillet au 12 août prochain, se décline-t-il en cinq points principaux : changement climatique (réduction des émissions de gaz à effet de serre…), les déchets (diminution, recyclage…), biodiversité (limitation de l’impact des Jeux sur les milieux naturels, reconversion des sites favorable à la faune et la flore…), intégration (accès pour tous aux manifestations, développement de l’emploi…), et vie saine (essor de la pratique du sport…). Pour autant, des jeux « verts » sont-ils un gage de durabilité ? Autour d’Edwidge Avice, ancienne ministre déléguée aux sports et à la jeunesse et précurseur en la matière, aujourd’hui présidente de la Fondation du Sport Français-Henri Sérandour, la S.E.R.E. et l’Observatoire Sport et Développement Durable, fondé par Nathalie Durand, avaient invité sportifs de haut niveau et cadres du sport olympique à s’interroger sur l’impact du sport dans la vie de la cité : non plus seulement comme un un miroir de celle-ci, mais comme un modèle innovant. A commencer par reconsidérer le « social », synonyme « d’excellence », a tenu à souligner Edwidge Avice.

Un reportage signé Pascale Marcaggi avec :

  • Nathalie Durand, directrice générale de l’Observatoire Sport et Développement Durable
  • David Stubbs (au téléphone), directeur du développement durable des JO de Londres
  • Rémy Charmetant, président du Directoire, Comité d’organisation des Championnats du monde d’aviron 2015 à Aiguebelette
  • Carole Veisseire, directrice région Ile-de-France Nord, de l’association Un maillot pour la vie
  • Astrid Guyart, membre de l’équipe de France de fleuret, médaille d’or Coupe du monde 2012 à Shanghaï
  • Alain Akakpo, athlète handisport, sprint et saut en longueur Paralympiques, premier dans les bilans mondiaux...6m68 avec un vent de face de -1m8, en mai dernier lors du meeting de Paris
  • Louis Radius, hémiplégique, membre de l’équipe de France Handisport, ancien professeur d’EPS.
  • Jean-Pierre Armanet, réalisateur de La Rage et la Passion, documentaire sur le Boxing Beats d’Aubervilliers.

Voir en ligne : Ecouter le compte rendu sur Radio ETHIC



Popularité 100
657 visiteurs

*Avertissement *Informations légales Contact Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0 Soutenez l’Observatoire Sport et Développement Durable Soutenez l’Observatoire Sport et Développement Durable 8 visiteurs en ce moment Open source web analytics Website Tracking, Statistics and Analytics marqueur eStat'Perso
Voyance