Les JO de Londres sous le signe du développement durable !

Ecouter le compte rendu sur Radioethic

Retrouver le compte rendu en audio sur Radioehic http://www.radioethic.com/les-emiss...

Depuis 2004, l’environnement est le troisième pilier de l’olympisme, juste après le sport et la culture : ainsi le plan « Towards a One Planet 2012 » (conformément au « One Planet living » du WWF)- des Jeux Olympiques d’été de Londres, du 27 juillet au 12 août prochain, se décline-t-il en cinq points principaux : changement climatique (réduction des émissions de gaz à effet de serre…), les déchets (diminution, recyclage…), biodiversité (limitation de l’impact des Jeux sur les milieux naturels, reconversion des sites favorable à la faune et la flore…), intégration (accès pour tous aux manifestations, développement de l’emploi…), et vie saine (essor de la pratique du sport…). Pour autant, des jeux « verts » sont-ils un gage de durabilité ? Autour d’Edwidge Avice, ancienne ministre déléguée aux sports et à la jeunesse et précurseur en la matière, aujourd’hui présidente de la Fondation du Sport Français-Henri Sérandour, la S.E.R.E. et l’Observatoire Sport et Développement Durable, fondé par Nathalie Durand, avaient invité sportifs de haut niveau et cadres du sport olympique à s’interroger sur l’impact du sport dans la vie de la cité : non plus seulement comme un un miroir de celle-ci, mais comme un modèle innovant. A commencer par reconsidérer le « social », synonyme « d’excellence », a tenu à souligner Edwidge Avice.

Un reportage signé Pascale Marcaggi avec :

  • Nathalie Durand, directrice générale de l’Observatoire Sport et Développement Durable
  • David Stubbs (au téléphone), directeur du développement durable des JO de Londres
  • Rémy Charmetant, président du Directoire, Comité d’organisation des Championnats du monde d’aviron 2015 à Aiguebelette
  • Carole Veisseire, directrice région Ile-de-France Nord, de l’association Un maillot pour la vie
  • Astrid Guyart, membre de l’équipe de France de fleuret, médaille d’or Coupe du monde 2012 à Shanghaï
  • Alain Akakpo, athlète handisport, sprint et saut en longueur Paralympiques, premier dans les bilans mondiaux...6m68 avec un vent de face de -1m8, en mai dernier lors du meeting de Paris
  • Louis Radius, hémiplégique, membre de l’équipe de France Handisport, ancien professeur d’EPS.
  • Jean-Pierre Armanet, réalisateur de La Rage et la Passion, documentaire sur le Boxing Beats d’Aubervilliers.

Voir en ligne : Ecouter le compte rendu sur Radio ETHIC



Popularité 100
686 visiteurs

*Avertissement *Informations légales Contact Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0 Soutenez l’Observatoire Sport et Développement Durable Soutenez l’Observatoire Sport et Développement Durable 12 visiteurs en ce moment Open source web analytics Website Tracking, Statistics and Analytics marqueur eStat'Perso
Voyance